Zoom sur la Google Search Console

Avant de s’appeler « Google Search Console », l’outil gratuit de Google pour la position de vos résultats organiques dans le moteur de recherche le plus utilisé s’appelait « Google Webmasters Tools ».

Depuis sa refonte totale, la Google Search Console s’est parée de nombreux rapports, très importants pour le référenceur et le webmaster. Il a aussi toute son importance auprès des dirigeants pour savoir comment leur marque se positionne sur les moteurs de recherche.

Rapport sur les performances

L’utilité principale de la Search Console est tout d’abord de connaître les mots-clés qu’ont tapés les internautes pour voir apparaître votre site dans les résultats naturels.

De nombreuses statistiques sont disponibles :

  • Le nombre d’impressions et de clics en fonction des requêtes, ainsi que son rapport (clics/impressions)
  • La position moyenne de vos résultats sur ces différentes requêtes ;
  • Le nombre d’impressions et de clics sur les différents liens de votre site, ainsi que la position moyenne de vos pages dans les résultats ;
  • Vos impressions, clics et positions dans différents pays et sur différents appareils (mobile, ordinateur et tablette)

Rapport sur la couverture

Une autre utilité de la Google Search Console est de vérifier les problèmes sur votre site web. Ce rapport vous permettra de suivre les erreurs qui peuvent nécessiter une intervention directe de votre part. Vous retrouverez dans le rapport sur la couverture :

  • Les URL sur lesquelles Google a rencontré un problème : Erreurs de serveur, de redirection, url bloquée par le robots.txt,.. Ces URL ne seront pas référencées dans le moteur de recherche car elles sont inaccessibles.
  • Les URL valides et donc inclues dans les résultats de recherche Google
  • Les URL exclues : URL en noindex, redirigées, pages en double, erreurs 404,..

Autres rapports intéressants

Les 2 premiers points sont la majeure partie des rapports que vous regarderez au quotidien.

Mais la Search Console regorge de fonctionnalités toutes aussi intéressantes les unes que les autres :

Sitemaps

Pour que Google connaisse vos différentes pages, il est recommandé de lui fournir les différents sitemaps que composent votre site web. Google en aura ainsi connaissance et les lira régulièrement pour explorer vos différentes pages.

Rapport sur les liens (backlinking)

Un des piliers du SEO est le netlinking, à savoir les liens qui redirigent vers votre site. Il est important d’avoir un maximum de liens (de qualité) vers vous.

Sur ce rapport, vous connaîtrez les pages les plus importantes de votre site en nombre de liens renvoyés depuis un domaine extérieur, mais également les principaux sites d’origine et leurs textes d’ancrage, ou encore les meilleures pages de votre site qui ont des liens entre elles.

Comment lier la Google Search Console à votre site web ?

La liaison de la Search Console à votre site web est assez simple et rapide. Le plus facile est de lier votre Search Console avec votre compte Google Analytics car cela ne nécessite pas de validation DNS ni de modification dans votre code.

Les autres validations sont d’ajouter un fichier HTML dans votre FTP, d’ajouter une balise HTML dans votre code, avec l’aide de Google Tag Manager ou via votre fournisseur de domaine (validation DNS).

Après création de votre compte Google Search Console, vous aurez désormais accès à tous les rapports précédemment cités, mais également d’autres outils intéressants. Il faudra compter jusqu’à 3 jours pour avoir les premières statistiques sur les recherches.

Vous désirez mettre en place votre stratégie digitale, améliorer vos résultats sur le web ?
Discutons de votre projet !

Partager :